Skip to content

Equity

5-day intensive certificate course
Ottawa, Canada
November 5-9 2014

The Centre for Global Health (University of Ottawa), and the Swiss Tropical and Public health Institute of Basel are combining forces and faculty to offer a timely and dynamic, problem-based learning experience in a one week certificate course after the 20th Canadian Conference on Global Health November 2-4 2014. icon Select this link for more information on the certificate.

Vaupés et Vichada sont caractérisées par la présence majoritaire d'une population autochtone : c'est pour cela qu'elles ont été choisies pour ce projet. De même, le ministère de la Santé et de la Protection sociale de Colombie avait un grand intérêt à lancer des activités dans ces communautés autochtones pour être en mesure de rendre leurs populations plus visibles et déterminer comment mieux les atteindre, étant données les difficultés d'accès géographique et d'accès aux services de santé.

Des bénévoles de chaque communauté ont été formés dans le cadre du projet. Ils connaissent la PCIME et n'évaluent pas seulement les cas de diarrhée ou de maladie respiratoire aigüe mais font plutôt une évaluation intégrale de l'enfant au vu de son poids, sa taille et son développement.

Le projet a permis d'améliorer la connaissance de la distribution ethnique, de renforcer les unités de soins installées dans les communautés, d'habiliter les femmes dirigeantes, d'augmenter la consultation prénatale (de presque 70% à Vaupés), de faire des recherches sur le cancer cervico-utérin et d'utiliser l'information pour la prise de décisions.

À Bogota, en Colombie, une réunion intitulée « Expériences, leçons apprises et perspectives » s'inscrit dans le cadre de la troisième année de mise en œuvre du Projet OPS/Canada « Une meilleure santé et une protection accrue contre les maladies transmissibles pour les femmes, les enfants et les populations exclues en situation de vulnérabilité en Amérique latine et dans les Caraïbes ». Cette réunion aura lieu du 17 au 19 septembre 2013. Le projet est mis en œuvre dans 11 pays: Bolivie, Colombie, Équateur, El Salvador, Guatemala, Guyana, Honduras, Nicaragua, Paraguay, Pérou et République dominicaine.

Il a été calculé qu'en 2010 les traumatismes causés lors d'accidents de la route ont causé la mort de 149 992 personnes dans la Région des Amériques. Le taux de mortalité moyen pour la Région dans les cas de traumatismes dus aux accidents de la route a été de 16,1 par 100 000 habitants. Dans les sous-régions, le taux moyen de mortalité sur les routes par 100 000 habitants oscille entre 10,9 et 22,1.

Il y a un an, les quatre enfants de Cleotilde Acosta ne dormaient pas et ne mangeaient pas convenablement. « Avant d'être déparasités, ils se réveillaient à minuit, effrayés », se rappelle cette mère de Santa María del Carbón, une communauté autochtone Pech de la municipalité de San Esteban, au Honduras. « À présent, ils n’ont plus mal au ventre, ils mangent bien et ceux qui vont à l'école peuvent enfin apprendre à lire», explique-t-elle avec un sourire.

Bureau régional de l'Organisation mondiale de la Santé
525 Twenty-third Street, N.W., Washington, D.C. 20037, Etats-Unis d'Amérique
Tél. : (202) 974-3000 Fax : 974-3663