Home Actualités HAI. Press releases L’OPS fait appel au financement international pour le nouveau plan contre le choléra en Haïti

L’OPS fait appel au financement international pour le nouveau plan contre le choléra en Haïti

 Envoyer

Le gouvernement haïtien révèle un projet de $2,2 milliards pour des investissements dans l’eau et l’assainissement destinés à éliminer la transmission du choléra sur les dix prochaines années

Port-au-Prince, Haïti, 27 février 2013 (OPS/OMS) — L’Organisation panaméricaine de la Santé/Organisation mondiale de la Santé (OPS/OMS) a fait appel aujourd’hui à la communauté internationale pour fournir un financement destiné à un nouveau plan du gouvernement haïtien de $2,2 milliards pour éliminer la transmission du choléra sur les 10 prochaines années à l’aide d’investissements majeurs dans l’eau et l’assainissement.

« Aujourd’hui, le gouvernement haïtien nous donne l’opportunité de faire ce qui doit être fait, » a déclaré la Directrice de l’OPS, Carissa F. Etienne, en accueillant le plan, qui a été révélé par les autorités haïtiennes aujourd’hui à Port-au-Prince. « Pour que le plan soit mis en œuvre, les amis d’Haïti dans la communauté internationale doivent aligner et accorder leurs efforts sur ce plan et fournir les ressources financières nécessaires. »

Le nouveau plan national pour l’élimination du choléra en Haïti offre un projet pour des investissements accrus dans l’infrastructure de l’eau et de l’assainissement, les systèmes de suivi de la qualité de l’eau et la gestion de l’eau et de l’assainissement. Il comporte également des mesures sanitaires pour la prévention, la surveillance et la prise en charge des cas, des interventions pour le changement de comportement au niveau communautaire et la vaccination contre le choléra pour des groupes cibles. Le plan préconise un montant d’US$485,9 millions en investissements au cours des deux prochaines années.

En révélant le nouveau plan, la Ministre haïtienne de la Santé publique et de la Population, Florence Guillaume, a dit qu’il témoignait « d’un effort intégré de l’ensemble de la communauté internationale » et a demandé l’appui continu des partenaires d’Haïti pour aider à mobiliser les ressources requises pour sa mise en œuvre.

Le choléra a provoqué près de 650 000 cas et plus de 8000 décès depuis octobre 2010. La propagation de la maladie a ralenti depuis le début de l’épidémie, quand plus de 18 000 nouveaux cas en moyenne étaient notifiés chaque semaine (2010). Mais Haïti continue à enregistrer de nouveaux cas, plus de 1500 en moyenne par semaine jusqu’à présent cette année.

Même avant le séisme de 2010, Haïti avait les taux les plus bas de couverture en eau et en assainissement de tous les pays des Amériques. Seulement 63% des résidents avaient accès à des sources d’eau améliorées en 2008, et seulement 17% avaient accès à un assainissement amélioré. Ces conditions ont eu pour résultat la propagation rapide du choléra dans tout le pays.

Les US$485,9 millions d’investissements proposés pour la période 2013-2015 comprennent US$81 millions pour la réhabilitation, l’expansion et l’entretien des systèmes d’eau potable, ainsi que de mesures pour la qualité de l’eau et la préparation aux situations d’urgence, US$60 millions pour l’évacuation des eaux usées et des excréments et US$74 millions pour le renforcement de la capacité de la Direction nationale de l’eau potable et de l’assainissement (DINEPA).

Le nouveau plan, formulé par la DINEPA et le Ministère de la Santé publique et de la Population, est une extension d’un « Appel à l’action pour une île d’Hispaniola exempte de choléra » lancé en janvier 2012 par les Présidents d’Haïti et de la République dominicaine avec l’appui de l’OPS/OMS, de l’UNICEF et des U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC). En juin 2012, l’OPS/OMS, l’UNICEF et les CDC se sont joints à d’autres organisations pour créer la Coalition régionale pour l’eau et l’assainissement en vue d’éliminer le choléra dans l’île d’Hispaniola, afin de fournir l’expertise technique et la mobilisation des ressources pour l’élimination du choléra. L’appel à l’action contre le choléra a reçu un autre encouragement au mois de décembre dernier, quand le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé des fonds d’US$23,5 millions des Nations Unies pour appuyer ces efforts.

En accueillant le nouveau plan d’élimination aujourd’hui, le Dr Etienne, Directrice de l’OPS, a promis US$500 000 de fonds de l’OPS/OMS pour l’installation de raccordements à l’eau et à l’assainissement dans les établissements de soins de santé primaires, le renforcement des soins aux patients malades du choléra et la promotion de la réhydratation orale au niveau communautaire.  

« Nous travaillerons avec les partenaires de la coalition pour mettre ce plan en œuvre, et j’appelle l’ensemble de la communauté internationale à jouer son rôle dans la protection et la promotion de la santé et du bien-être de nos frères et sœurs haïtiens, » a dit le Dr Etienne dans un message enregistré pour le lancement du plan.

Le Directeur adjoint de l’OPS, Jon K. Andrus, a indiqué que le nouveau plan contre le choléra n’est qu’une des plusieurs « bonnes nouvelles en Haïti, » parmi lesquelles l’introduction du vaccin pentavalent dans le programme national de vaccination et les progrès sur la voie de la couverture universelle de vaccination. Il a dit que le succès du plan d’élimination du choléra aura « des retombées sur le développement économique national, le tourisme, la production agricole et la productivité globale en raison des améliorations de la santé de la population en général. »

L’OPS occupe la fonction de secrétariat de la Coalition régionale pour l’eau et l’assainissement en vue d’éliminer le choléra dans l’île d’Hispaniola, dont les 18 membres comprennent les CDC, l’UNICEF, l’Agence espagnole pour la coopération au développement international (AECID), la Banque interaméricaine de développement (BID), la Banque mondiale, la Communauté des Caraïbes (CARICOM), la Fédération internationale de la Croix-Rouge et les défenseurs de WASH ainsi que d’autres.

Depuis le début de l’épidémie de choléra, l’OPS a assuré la coopération technique pour un montant estimé de US$1,5 million et a reçu et dépensé quelque US$ 25,3 millions provenant d’autres sources pour appuyer les efforts liés au choléra en Haïti. Outre les US$500 000 annoncés aujourd’hui, L’OPS consacre US$2,3 millions par année de son budget ordinaire pour appuyer l’élimination du choléra à travers la coopération technique dans l’eau et l’assainissement, les systèmes d’alerte et de riposte, les améliorations aux systèmes de santé et la promotion de la santé et de l’hygiène.

 

Liens:

 
 

Contacts presse: 

Leticia Linn, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Tél. + 202 974 3440, Mobile +1 202 701 4005, Donna Eberwine-Villagran, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Tél. +1 202 974 3122, Mobile +1 202 316 5469, Sebastián Oliel, Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , Tél. +1 202 974 3459, Mobile 202 316 5679, Gestion du savoir et communications (KMC), OPS/OMS–www.paho.org

Mise à jour le Jeudi, 28 Février 2013 20:11
 

No. 295 Avenue John Brown, Port-au-Prince, Haiti,
Boite Postale 1330, Port-au-Prince, Haiti
Tel.:+509 28143000
Fax:+509 28143089 email e-mail@hai.ops-oms.org