Prévention du Suicide : Formation de journalistes Haïtiens pour une couverture médiatique responsable

2 oct 2023
Photo de Groupe de la Formation avec les journalistes - OPS/OMS Haiti
2 oct 2023

Port-au-Prince, le 2 octobre 2023 – L’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) en soutien à l'Unité de Santé Mentale (USM) et l'Unité de Communication et des Relations Publiques (UCRP) du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a organisé le mois dernier deux ateliers de formation visant à sensibiliser les professionnels des médias de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et des 4 départements du Grand Sud, à l'importance d'une couverture éthique et responsable des cas de suicide.

Le suicide représente un défi majeur pour la santé publique en Haïti, avec des répercussions profondes sur le plan social, émotionnel et économique. Le manque de données épidémiologiques précises a contribué à la persistance de fausses conceptions autour de ce sujet sensible. Les médias jouent un rôle clé dans la prévention du suicide, car une couverture responsable peut inciter les personnes en détresse à rechercher de l'aide. 

"Le rôle des médias dans la prévention du suicide ne peut pas être sous-estimé. Nous espérons que ces formations contribueront à une couverture médiatique plus responsable et, en fin de compte, à la réduction des taux de suicide en Haïti." souligne le psychiatre René Domersant, coordonnateur de l'USM.

Cette formation basée sur les directives de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et qui a permis de former plus de 60 journalistes de divers médias, s’inscrit dans le cadre d’une campagne de prévention plus large visant à sensibiliser le public et former les professionnels de santé mentale.

"C’est la première fois que je participe à une formation sur la couverture responsable du suicide. Je ne pensais pas qu’il y a une façon spéciale de traiter les cas de suicide dans les médias. Maintenant je serais plus prudent car la région des Amériques est la plus touchée par le suicide dans le monde." explique Kervens Adam Paul, journaliste au Nouvelliste.

D'autres formations similaires seront mises en place dans les prochains mois afin de sensibiliser plus de journalistes dans les autres départements du pays.