Premiers Secours Psychologiques en Haïti : pour une meilleure prise en charge psychosociale

6 Juil 2023
Premiers Secours Psychologiques en Haïti
6 Juil 2023

Dans le contexte tumultueux d'Haïti, le bien-être psychosocial de la population est devenu une préoccupation majeure. Selon les statistiques de l'OMS, les crises complexes doublent souvent la fréquence des troubles psychotraumatiques, passant de 10 à 25%. Pourtant, le pays connaît une pénurie significative de personnel qualifié et de structures de santé pour soutenir ces individus en détresse. Face à cette réalité, l'Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS), en soutien a l'Unité de Santé Mentale du ministère de la Santé Publique et de la Population (USM du MSPP), a récemment organisé une formation sur les premiers secours psychologiques (PSP).

Formation psychosocial

Au cours de deux journées intensives de formation, les participants ont adopté une approche participative et interactive, abordant six chapitres clés allant de la compréhension des PSP à l'application des connaissances acquises. 

"Nous sommes très encouragés par l'engagement et l'enthousiasme des participants. Cela démontre l'importance de ces initiatives pour améliorer la santé psychosociale en Haïti." a déclaré le Dr Yanick Mwe Mutani, Psychiatre et consultant en santé mentale, au bureau de l’OPS/OMS en Haiti.

À l'issue de la formation, 80% des participants étaient capables de reconnaître les signes de détresse psychologique et d'apporter un soutien psychosocial de base. Les organisateurs ont souligné l'importance de superviser les participants après la formation et de traduire les outils de formation en créole pour une meilleure accessibilité.

formaiton psychosocial

Cette formation s’inscrit dans le cadre du plan triennal de la santé de la République d'Haïti et les directives du comité permanent inter-organisations (IASC/CPI), approuvées par l'OMS, mettant en lumière une fois de plus l'importance de la santé mentale dans les soins de santé communautaires. 

Cette formation, financée par l'OPS, s'aligne avec le plan triennal de la santé de la République d'Haïti et les directives de l'IASC/CPI approuvées par l'OMS, soulignant l'importance de la santé mentale dans les soins communautaires. L'initiative met en évidence la nécessité d'innovation et d'adaptabilité pour répondre aux besoins de santé spécifiques en Haïti, un contexte marqué par des défis majeurs.