Haïti : L'OPS/OMS en collaboration avec le projet brésilien fait don d’un deuxième lot de matériels informatiques et plan internet aux institutions du niveau intermédiaire du Ministère de la Santé

  • Donation

Haïti : L'OPS/OMS en collaboration avec le projet brésilien fait don d’un deuxième lot de matériels informatiques et plan internet aux institutions du niveau intermédiaire du Ministère de la Santé

26 mar 2020

Dans le but de renforcer la capacité opérationnelle de plusieurs institutions du premier niveau de soins, des Unités d’Arrondissement de Santé (UAS), des Unités communales de Santé (UCS), des Bureaux communaux de Santé (BCS) et des 3 Hôpitaux Communautaires de références (HCR) du département de l’Ouest, dans la gestion et la transmission des données, le bureau de l’OPS/OMS en Haïti a remis un deuxième lot de matériels informatiques au directeur sanitaire de l’Ouest, le Dr Martial Beneche, le mercredi 18 mars 2020.

Ce don de matériels informatiques rentre dans le cadre du projet de renforcement de la direction sanitaire de l’Ouest (DSO) à travers les institutions de santé, dont l’objectif est d’appuyer les institutions du premier niveau de soins du département. Cette initiative est exécutée par le programme Système de santé et services de l’OPS/OMS, avec le soutien du bureau du PNUD au Brésil et l’Alliance GAVI.

Ces matériels consistent entre autres en ordinateurs portables, dekstops, routers avec plan d’internet prépayé pour une année et imprimantes multifonctions.

Les institutions concernées sont : les HCR de Carrefour , de Beudet et de Bon Repos, les BCS de Carrefour, Pétion-ville, Delmas, Port-au-Prince, Kenscoff, Cornillon et Ganthier; les UCS de Matheux, Cul-de-Sac Frontière; et les UAS de Petit-Goave, Gonavienne, et d’Anacaona.

Tout en remerciant les partenaires, le le Dr. Martial Beneche invite les bénéficiaires à faire bon usage de ces matériels dans l’intérêt de la population.

La remise de ce deuxième lot de matériels informatiques aux BCS, aux UC), auxHCR et aux UAS du département de l’Ouest, participe de la volonté du l’OPS d’appuyer le MSPP dans la gestion et la transmission des données.