En réponse au séisme, l’OPS/OMS déploie ses experts pour soutenir Haïti

14 aoû 2021
Haiti earthquake

Des équipes médicales d'urgence ainsi que des fournitures et équipements vont être préparées pour répondre aux besoins sanitaires les plus urgents des personnes touchées par le séisme.

Port au Prince, 14 août, 2021 (OPS/OMS) - Une équipe d'experts du bureau de l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS/OMS) à Port-au-Prince a été déployée pour évaluer les dommages et coordonner son intervention à la suite du tremblement de terre de magnitude 7,2 qui a secoué Haïti dans la matinée du samedi 14 août.

Les derniers rapports de l'Agence de protection civile d'Haïti suggèrent qu'au moins 227 personnes ont été tuées - un nombre qui devrait augmenter au cours des prochaines heures. On signale également des dommages importants aux niveau des infrastructures de santé, en particulier dans le sud-ouest de l'île, notamment dans la ville de Les Cayes.

"Nous sommes de tout cœur avec le peuple haïtien en ce jour sombre", a déclaré la Directrice de l'OPS/OMS, le Dr Carissa F Etienne. "Notre équipe d’experts est sur le terrain et est prête à fournir son soutien sur les différents aspects de la réponse sanitaire", a-t-elle ajoutée.

L’équipe de l'OPS/OMS soutient la coordination de la réponse sanitaire aux côtés du Ministère de la Santé publique et de la Population, des agences de l’ONU et d’autres partenaires afin d’évaluer les besoins immédiats et d’assurer une assistance rapide et efficace. L’OPS/OMS est également en train de préparer plusieurs équipes médicales d'urgence (EMT), ainsi que des fournitures médicales et d'autres équipements stratégiques qui pourront être déployés si nécessaire. Les EMT sont des équipes de professionnels de la santé qui fournissent des soins cliniques directs aux personnes touchées par des urgences et des catastrophes.

Distribution of supplies

L’OPS/OMS a activé ses Equipes de Gestion des Incidents au niveau de son bureau de Port-au-Prince ainsi qu’a son siège de Washington, DC, USA.

Les experts craignent maintenant que la situation ne s'aggrave en raison du risque accru de vent et de pluie dans le sillage de la tempête tropicale Grace, qui devrait atteindre l'île d'Hispaniola le dimanche 15 août.

Contacts 

Daniel Epstein 
Nancy Nusser 
Sebastián Oliel
Ashley Baldwin 
Nadia Peimbert-Rappaport 
mediateam@paho.org