La Directrice de l'OPS/OMS appelle à un accès équitable et le plus large possible aux vaccins COVID-19 pour l’Amérique Latine et les Caraïbes.

7 juil 2021
Vaccine shipments to the Americas

Elle note que la région compte encore pour plus de la moitié des décès enregistrés dans le monde, mais que, jusqu'à présent, seulement 3 % de la population de certains pays d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale ont été entièrement vaccinés.

Washington, D.C., le 7 juillet 2021 (OPS/OMS) - La Directrice de l'Organisation panaméricaine de la Santé, Carissa F. Etienne, a demandé aujourd'hui une augmentation de l'approvisionnement en vaccins COVID-19 pour les Amériques, notant que "des millions de personnes en Amérique latine et dans les Caraïbes ne savent toujours pas quand elles auront la chance d'être vaccinées".

"Certains pays d'Amérique du Sud et d'Amérique centrale, où la pandémie a frappé particulièrement fort, n'ont pas encore pu accéder à suffisamment de vaccins pour vacciner complètement 3 % de leur population", a déclaré le Dr Etienne aux journalistes lors de son point de presse hebdomadaire.

Elle a ajouté que "l'OPS a exhorté les nations disposant de suffisamment de vaccins à les partager avec les pays des Amériques qui sont encore en difficulté. Cet appel commence à trouver un écho".

Le Dr Etienne a fait remarquer que "les dons de doses aident COVAX à élargir considérablement la disponibilité des vaccins lors du prochain cycle, avec quelque 60 millions de doses provenant des États-Unis et plus de 11 millions du Japon, contribuant à l'allocation prévue de quelque 143 millions de doses."

"Si nous devons compter sur les dons à court terme, nous planifions déjà un scénario futur dans lequel l'offre sera plus importante. L'OPS est en train de cartographier le déficit de la demande de nos États membres afin de déterminer comment le fonds renouvelable peut aider les pays à atteindre leurs objectifs futurs avec les vaccins COVID et d'autres fournitures, comme les seringues et les équipements de la chaîne du froid", a-t-elle ajouté.

La directrice de l'OPS/OMS a déclaré que les 24 millions de doses de COVAX déployées dans la région jusqu'à présent "ont été rapidement utilisées, et les pays sont impatients de recevoir les allocations supplémentaires dès que les fournitures seront disponibles. Nos pays savent comment déployer les vaccins et sont prêts. Mais ils ont besoin de plus de doses, et ils en ont besoin maintenant".

Elle a fait remarquer qu'une personne sur quatre dans la Région "a été entièrement vaccinée et que plus de 600 millions de doses ont été administrées dans les Amériques. Cependant, plus de la moitié de ces doses ont été appliquées dans un seul pays, les États-Unis."

Le Chili et l'Uruguay ont environ 50% de leur population entièrement vaccinée et le Canada a couvert plus de 30%, a noté le Dr Etienne.

"Mais des millions de personnes en Amérique latine et dans les Caraïbes ne savent toujours pas quand elles auront la chance d'être vaccinées", a-t-elle ajouté.

Dr. Etienne a également évoqué les événements en Haïti qui ont conduit à la mort du président Jovenel Moïse, en déclarant que "l'OPS/OMS souhaite présenter ses condoléances à sa famille. Nous voulons également exprimer notre solidarité avec le peuple haïtien en ces temps incertains et réitérer notre engagement à faire progresser la santé et le développement du pays. Notre organisation travaille depuis longtemps en Haïti, main dans la main avec les autorités locales, les professionnels de la santé et les communautés par l'intermédiaire de notre bureau à Port-au-Prince. Nous restons à leurs côtés aujourd'hui et nous allons redoubler d'efforts."

Contact Presse

Tristan ROUSSET

roussettri@paho.org