• covax-vacunas

La Directrice de l'OPS/OMS salue le plan de partage de doses de vaccin COVID-19 de l'administration américaine

3 juin 2021

Washington, D.C., 3 juin 2021 (OPS/OMS) La Directrice de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS/OMS), Carissa F. Etienne, a remercié aujourd'hui le gouvernement des États-Unis pour son engagement en faveur d'un plan de partage de doses de vaccin COVID-19 par le biais du dispositif COVAX.

"Les actions annoncées aujourd'hui par la Maison Blanche sont un pas en avant dans notre effort d’améliorer l’accès aux vaccins de nos populations d'Amérique latine et des Caraïbes ", a déclaré le Dr Etienne. "Nous sommes reconnaissants de cette initiative de partage de doses et nous encourageons les autres pays ayant un surplus de vaccins à suivre l'exemple des États-Unis."

Les États-Unis ont déclaré qu'ils prévoyaient d'envoyer la première tranche de 25 millions de doses, dont 19 millions achetées par le biais de COVAX, à des pays du monde entier. Cela comprend "environ 6 millions pour l'Amérique du Sud et l'Amérique centrale dans les pays suivants : Brésil, Argentine, Colombie, Costa Rica, Pérou, Équateur, Paraguay, Bolivie, Guatemala, El Salvador, Honduras, Panama, Haïti et autres pays de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), ainsi que la République dominicaine", précise le communiqué de la Maison Blanche.

La Maison Blanche a également déclaré : "Les États-Unis partageront les vaccins dans notre région et au-delà de nos frontières. Nous avons d'abord mis des doses à la disposition de nos voisins les plus proches - le Canada et le Mexique.  Notre approche de partage des doses donne la priorité à l'Amérique latine et aux Caraïbes en proportion du nombre d’habitant."

La Directrice de l'OPS/OMS a noté que "des vaccins efficaces sont une lueur d'espoir dans cette crise, et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour obtenir davantage de doses pour toutes les nations des Amériques. La solidarité régionale, y compris le don de doses de vaccin, sera essentielle pour nous permettre de surmonter la pénurie actuelle de l'approvisionnement."

"Cette pandémie est loin d'être terminée, et elle frappe durement l'Amérique latine et les Caraïbes, affectant notre santé, nos économies et nos sociétés entières. Pourtant, seuls 8 % environ de nos citoyens ont été vaccinés", a déclaré le Dr Etienne. "La région est un épicentre de la souffrance liée a la COVID-19. Elle devrait aussi être un épicentre de la vaccination".

"Notre besoin le plus urgent continue d'être des vaccins supplémentaires, et alors que nous remercions les États-Unis, je veux aussi répéter notre appel à d'autres dons de vaccins aux pays des Amériques, qui ont une charge épidémiologique élevée et pas assez de vaccins pour atteindre une grande partie de leurs populations", a-t-elle ajouté.

Jusqu'à présent, la COVAX a livré quelque 18,9 millions de doses de vaccins à 31 pays des Amériques. L'OPS et son fonds renouvelable travaillent avec les gouvernements, les producteurs et d'autres partenaires pour s'assurer que davantage de vaccins puissent atteindre l'Amérique latine et les Caraïbes, où ces doses vitales sont nécessaires de toute urgence.


Contact

Tristan Rousset 

roussettri@paho.org